Revue de Presse

Article paru dans Sud-Ouest le 6 mars 2014

logo-sud-ouest

Peyrat pour un quatrième mandat

Ce n’est pas parce que La Roque-Gageac est éloignée des grandes joutes politiques qu’on ne peut pas y promettre une baisse des impôts. Surtout qu’il s’agit du maire Jérôme Peyrat, par ailleurs président de l’UMP en Dordogne. Pour son quatrième mandat dans « la commune de ses parents et de ses ancêtres paysans, bateliers, artisans briquetiers, agriculteurs », Jérôme Peyrat évoque une baisse du taux de la taxe d’habitation « que de plus en plus d’imposables payent ». Elle sera permise par le financement maîtrisé des travaux de la commune et l’augmentation pratiquée sur d’autres recettes (parking, terrasses, amarrage des gabarres, etc.).

Rachat d’une licence IV

C’est avec le mot « confiance » qu’il démarre sa déclaration de candidature, celle des électeurs depuis 1995. Il évoque « un cadre de vie toujours amélioré », des « chantiers importants » à poursuivre, une « forte et ancienne identité » à préserver. Le réaménagement du bourg s’achève, et Jérôme Peyrat a des idées pour la suite : « Nous proposons des aménagements importants de la place, pour mieux faire cohabiter les nouvelles terrasses, le lieu de recueillement du monument aux morts, un nouvel office de tourisme et la future maison de la randonnée », détaille-t-il.

Le rachat par la commune d’une licence IV, associé à l’ancienne épicerie afin de rouvrir « un lieu convivial ouvert toute l’année », avec bar, restauration, épicerie, journaux ou dépôt de pain, est aussi au programme de la nouvelle équipe du maire.

Étude pour l’ancienne école

Il est également question de la mise en sécurité de la falaise et du fort troglodyte à poursuivre, de la rénovation des sites de collecte des ordures ménagères, de nouvelles manifestations (festival, spectacle son et lumière sur le quai), ainsi que d’une étude pour la « refonte globale » de l’ancienne école et le foyer rural (en conservant l’ancienne bâtisse). « Salle des fêtes, salles de travail et de formation modulables, appartements à l’étage, maison médicale, toutes les idées seront étudiées. »

Après les lotissements de Fontréal et du Village, Jérôme Peyrat envisage « un nouveau lotissement à vocation sociale », pour les jeunes ménages avec enfants.

Enfin, puisqu’il s’agit d’élire aussi les conseillers communautaires, le candidat salue le soutien de la Communauté de communes de Sarlat Périgord noir : « Elle nous permet depuis maintenant trois ans de bénéficier d’un service social performant » et assure la réfection et l’entretien « d’une grande partie de la voirie ». Et la mutualisation des achats permet de « faire baisser très concrètement les coûts des matériaux »

http://www.sudouest.fr/2014/03/06/peyrat-pour-un-quatrieme-mandat-1481809-1885.php

 



Elections municipales 2014 – Ce qui change !

Municipales-2014-Ce-qui-change-si-vous-etes-electeur-d-une-commune-de-moins-de-1000-habitants_large

 

Il n’y a aucun changement pour le mode de scrutin : les conseillers municipaux sont élus au scrutin plurinominal majoritaire.

Vous pourrez voter pour des candidats qui se présentent individuellement ou par candidatures groupées. Il vous sera possible d’ajouter ou de retirer des noms sur un bulletin de vote (panachage). Les suffrages seront dans tous les cas décomptés individuellement.

Contrairement aux précédentes élections municipales, il n’est plus possible de voter pour une personne qui ne s’est pas déclarée candidate.

La liste des personnes candidates dans votre commune sera affichée dans votre bureau de vote. Si vous votez en faveur d’une personne non candidate, votre voix ne comptera pas.

Si vous votez à la fois pour des personnes candidates et des personnes non candidates, seuls les suffrages en faveur des personnes candidates seront pris en compte.

Vous n’élirez pas de conseillers communautaires.

Seront conseillers communautaires le ou les conseillers municipaux de votre commune figurant en premier dans un tableau qui classera en tête le maire, puis les adjoints, puis les conseillers municipaux selon le nombre de suffrages qu’ils auront recueillis.

Lors des élections de mars 2014, vous devrez présenter une pièce d’identité pour pouvoir voter, quelle que soit la taille de votre commune, et non plus seulement dans les communes de 3 500 habitants et plus.

Nouveau – A retenir :

  •  Présentation d’une pièce d’identité pour voter
  •  Déclaration de candidature obligatoire
  •  Impossibilité de voter pour une personne non candidate

 

Information disponible sur le site de la Préfecture de la Dordogne :
http://www.dordogne.gouv.fr/Actualites/Municipales-2014-Ce-qui-change-si-vous-etes-electeur-d-une-commune-de-moins-de-1000-habitants
 
 


Parole de candidats

Marie-Line DENIS :

« J’ai décidé de m’investir pour ma commune car j’ai trouvé une équipe homogène et composée des personnes assez représentatives de notre village. L’ensemble des projets à débattre sont très intéressants afin d´améliorer le cadre de vie de chacun des habitants. Enfin, ce qui m’intéresse c’est d’être à l’écoute des soucis de chacun et de relancer la communication sur les actions menées par l’équipe. »

Bernard PICHENOT :

« Après un premier mandat pendant lequel, grâce à l’aide des uns et des autres, j’ai pu m’investir au mieux dans cette mission d’intérêt public au service de tous, je souhaite en compagnie de l’équipe, continuer ensemble le travail accompli pour le bien-être de ses habitants et pour donner à mon village natal la place qu’il mérite dans cette magnifique vallée de la Dordogne. »

 



Nos engagements pour la Roque-gageac

Téléchargez notre profession de foi :

Document de campagne 001Document de campagne 002Document de campagne 003Document de campagne 004



Une Equipe pour La Roque-Gageac

UNE EQUIPE POUR LA ROQUE-GAGEAC

Page 1_Equipe

Nicolas GUILLEMET, Marie-Line DENIS, Régis ONGARO, Mellys LINDSTRÖM, Jean Marc MONFEFOUL, Jérôme PEYRAT, Roger MONDY, Michèle COURBRANT, Bernard PICHENOT, Alexandre PEYRAT, Hervé LACOUR.

CONFIANCE. Les habitants de La Roque-Gageac m’ont accordé et renouvelé leur confiance pour gérer notre commune dans le meilleur intérêt de ses habitants et pour leur assurer un cadre de vie toujours amélioré. A la tête d’une nouvelle équipe, je vous propose aujourd’hui de poursuivre les importants chantiers qui nous permettent tous ensemble de changer La Roque-Gageac tout en préservant sa forte et ancienne identité.

LES TRAVAUX du bourg s’achèvent. Ils offriront d’abord à tous les Laroquois une nouvelle manière de profiter toute l’année de ce site exceptionnel. Nous proposons qu’ils soient suivis par des aménagements importants de la place pour mieux faire cohabiter les nouvelles terrasses, le lieu de recueillement du monument aux morts, un nouvel office du tourisme et la future maison de la randonnée. Le rachat par la commune d’une licence IV associée à l’ancienne épicerie va permettre la réouverture d’un lieu convivial ouvert toute l’année (bar, petite restauration, épicerie, journaux, dépôt de pain si nécessaire).

L’ENVIRONNEMENT demeure au coeur de notre projet. Après la construction d’une nouvelle lagune entièrement écologique et la réhabilitation de l’ancienne, après le raccordement des Bouygues, des Garrigues et de toute la descente vers Fontréal, nous proposerons le raccordement de nouveaux quartiers. La mise en sécurité de la falaise et du fort troglodyte va continuer avec l’aide financière et technique de l’Etat. Environnement toujours, les sites de collectes des ordures ménagères seront rénovés et améliorés.

L’ÉCOLE de « La Folle Avoine », construite en association avec Vitrac offre un cadre nouveau et agréable à nos élèves. Nous préparons le passage sans précipitation aux nouveaux rythmes scolaires. L’ANCIENNE ECOLE et le foyer rural, après quelques premiers travaux d’urgence en lien avec l’amicale laïque, feront l’objet d’une étude globale pour la refonte des deux bâtiments (en gardant bien sûr l’ancienne bâtisse républicaine). Salle des fêtes, salles de travail et de formation modulables, appartements à l’étage, maison médicale, toutes les idées seront étudiées.

LOTISSEMENT SOCIAL. Après le succès des lotissements de Fontréal et du Village, il est nécessaire de doter notre commune d’un nouveau lotissement à vocation sociale (HLM ou autre office prenant directement en charge la construction) afin de permettre à de jeunes ménages notamment avec enfants de venir s’installer à des prix abordables.

LA VIE CULTURELLE ET ASSOCIATIVE à laquelle la commune contribue toujours a travers les différentes associations sera  maintenue et améliorée dans le cadre de conventions passées avec l’ensemble des associations, la commune s’engageant sur le financement et les associations conservant ainsi une plus grande liberté d’organisation. La commune peut aussi accueillir de nouvelles manifestions (festival, spectacle son et lumière sur le quai.

LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES de « Sarlat-Périgord-Noir » nous permet depuis maintenant trois ans de bénéficier d’un service social performant (aides d’urgence, portage de repas, bons de taxi, établissement des dossiers, maison de retraites, accueil de jour, Relais Assistance Maternelle). Elle assure aussi efficacement la réfection et l’entretien d’une grande partie de la voirie. Par la mutualisation des achats elle fait baisser très concrètement les coûts des matériaux.

DES FINANCES MAÎTRISÉES. BAISSER LES IMPOTS. L’ensemble de nos travaux, comme nos projets, font l’objet d’une recherche assidue de financements auprès de l’Union européenne, de l’Etat, de la région et du département. Dans le même temps nous avons augmenté toutes les autres recettes (parking, terrasses, amarrage des gabares etc…). Ces ressources vont nous permettre d’envisager une baisse du taux de la taxe d’habitation que de plus en plus d’imposables payent.

Jérôme PEYRAT



Edito

Page 1_Edito JP

 Les habitants de La Roque-Gageac m’ont accordé et renouvelé leur confiance pour gérer notre commune, avec une équipe, dans le meilleur intérêt des Laroquois pour leur assurer un cadre de vie toujours amélioré. 

 L’environnement, le développement, la mise en sécurité face aux risques naturels ont constitué notre préoccupation constante. Vous verrez dans ce journal de campagne comment, en six ans, nous avons notamment, construit une nouvelle station d’épuration et agrandi le réseau, bâti  une école, lancé le sauvetage du fort troglodyte, fait émerger un lotissement et surtout mené à bien une opération d’aménagement des quais attendue depuis des générations à La Roque-Gageac.  

 Avec la communauté de communes, nous avons professionnalisé et garanti les services de l’aide sociale, de l’accueil touristique et de l’entretien de la voirie. Nous le faisons et nous le ferons avec toujours la même volonté de conserver une vie sociale harmonieuse et de respecter nos anciennes traditions agricoles et rurales.

 

 A la tête d’une nouvelle équipe, je vous propose aujourd’hui de poursuivre les importants chantiers qui nous permettent tous ensemble de changer La Roque-Gageac tout en préservant sa forte et ancienne identité.

 « Continuons Ensemble »

Jérôme Peyrat, Maire et Conseiller Régional.

 



La voix des classes populaires |
Eternelraleur |
Jean-paul lefebvre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AUBERVILLIERS LA VÉRITÉ
| SANTEUIL, AUJOURD'HUI ...
| le blog de la liste "U...